HUILES ESSENTIELLES, OUI, MAIS ATTENTION !

 

He

 

Les huiles essentielles proviennent d’une distillation et ce sont donc des substances très concentrées renfermant des molécules aromatiques très puissantes.

Certaines de ces molécules peuvent s’avérer toxiques pour l’organisme mais il est important de nuancer ce degré de toxicité en fonction de la dose, de la voie d’utilisation et de la durée d’utilisation. Elles peuvent être dermocaustiques (brûler gravement la peau et encore plus les muqueuses), irritantes cutanées et respiratoires, neurotoxiques, hépatotoxiques (de la simple crise de foie à la transplatation), néphrotoxiques, photosensibilisantes (et au soleil provoquer des taches indélébiles), abortives.

Critères de qualité et de choix :

Une huile essentielle doit être 100% naturelle, de préférence bio, 100% intégrale (distillation complète), qualité HECT, définie par son nom botanique (latin), par son chémotype, par la partie distillée, le numéro du lot doit être indiqué.

CT, c’est le chémotype, le principe actif     

SSP est la sous-espèce

Les conserver à l’abri de la lumière, de la chaleur et de l’air. Utiliser des flacons avec des compte-gouttes intégrés.

Hect

Précautions d’emploi :

Vérifier si vous êtes allergique à une huile essentielle où à une synergie en appliquant 1 goutte de l’huile essentielle sur le pli de votre coude. Si au bout de 5 minutes rien ne se passe, c’est que vous n’avez pas de réaction allergique.

Ne pas oublier qu’avant de tester, l’huile essentielle doit être diluée correctement avant de l’appliquer sur le pli à l’intérieur du coude. Les huiles essentielles ne sont pas solubles dans l'eau. On peut les diluer par exemple dans une huile végétale.

 

Flacons huile essentielle

Ajouter un commentaire